Accueil > Magazine > Culture > Focus > La générosité, mon défaut

Tanor Tita Mbaye: Chanteur, compositeur

Après des rendez-vous annulés, des excuses par-ci et par-là, l'auteur de Thiki likki, Defel et Ndioukeul décide enfin d'accorder une interview à 7 à Dakar.

Nouvel Album : Ndioukeul

« C’est un album d’hommage »

Ndioukeul est le nom et titre phare de mon nouvel album sorti le 15 juin dernier. Je l’ai dédié à tous ceux qui m’ont aidé dans ma carrière. C’est une façon de rendre hommage à toutes les personnes qui ont toujours été là, comme mon père et mes musiciens.

Je rends aussi hommage à tous mes amis, ceux qui n’ont jamais cessé de m’encourager, comme Alioune Petit Mbaye (Propriétaire du groupe Action 2000, maintenant exilé aux États-Unis) et Cheikh Omar Fall de Kima Afrique. Je ne les ai pas chanté pour le « Samba Mbayaane (quémander l’argent) » mais parce qu’ils m’ont trop soutenu et pas que financièrement.

L’album sera de 7 titres où je chante l’amour (dans Bégué Bégué et la drogue entre autres. Il y a aussi une chanson dans laquelle j’ai fais un mélange de Mbalax et de l’acoustique. Pour le premier tirage, il est de 5000 exemplaires. Il y a déjà un clip en diffusion sur les chaines de télévision sénégalaises, réalisé par Ls2, et nous sommes en tournage pour les autres.  Nous essayons de nous imposer sur le paysage musical sénégalais alors nous ferons de notre mieux pour y arriver. Nous avons plusieurs projets pour la promotion de l’album et allons nous y mettre à fond pour que tout ce passe de la meilleure façon.

Le Clip

Son goût pour la musique : Un don du ciel

« J’ai commencé à chanter à l’âge de 8 ans »

Tita Mbaye La musique pour moi est juste un accident, même si je suis griot. Mon père (le célèbre peintre Ahmadou Mbaye) avait créé une troupe de théâtre à l’école 17, où il était instituteur. Parce qu’en ces temps, on disait que le théâtre participait à l’épanouissement et l’éveil de l’esprit, alors la culture marchait surtout avec les enfants.

Alors mon père m’a pris avec lui dans la troupe composée essentiellement des enfants de l’école, et un jour, pendant les chants d’ouverture, mon père a découvert ma voix. Puis, en 1986, il y a eu un festival des jeunes créateurs en Belgique et j’ai reçu l’invitation d’y participer, je devais avoir 13 ans à l’époque.

Après le festival, je suis revenu et j’ai continué mes études, car mon père était strict et ne voulait pas que je parle de musique. J’ai poursuivi les études et après l’obtention de mon Bac A en 1993, j’ai fais Lettres Modernes à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar où je ne suis pas resté longtemps, car je ne m’y sentais vraiment pas. C’est après que j’ai fait le concours d’entrée à l’Ecole Nationale des Art ou j’ai eu mon diplôme d’instituteur. Ensuite, j’ai enseigné pendant 8 ans l’Education Artistique dans les écoles tout en évoluant dans des groupes de musique comme Doolé et autres.  En 2004, j’ai tout arrêté pour me consacrer à ma musique avec le consentement de mon père, j’ai sorti le premier album Thiki Likki.

Relations avec les filles

« Ce sont seulement des fans »

Pourquoi tous les journalistes me posent cette question ? Je la trouve paradoxale car je fais de la musique pour faire plaisir à mes fans, comment puis-je alors en profiter pour les faire souffrir ? Les filles sont seulement des amies et fans. C’est vrai que dans mes chansons je parle des fureurs de l’amour et je joue parfois les scènes de l’homme « méchant » comme dans le dernier clip Bégué Bégué, mais je ne suis pas comme cela. Je ne fais pas pleurer les filles, au contraire (Rires).

Loin de la scène musicale : Un homme généreux

« La générosité, mon plus grand défaut »

Je suis quelqu’un de très simple et courtois. Je ne suis pas du genre à faire le gros dos, j’aime les gens humbles. Je prends encore le thé avec mes amis. Les gens me trahissent souvent car je suis parfois naïf et ne vois jamais le mauvais côté d’une personne. Je suis très généreux, c’est mon plus grand défaut. Je suis aussi quelqu’un de très franc, si je pense quelque chose de toi, je le dis en face et après on passe à autre chose. « Il fait partie des personne qui te regarde dans le blanc de l’œil pour dire les choses, depuis l’enfance il a toujours été ainsi », témoigne son père.

Peintre, à ses moments perdus

« L’art, je le vis »

C’est mon père qui m’a appris l’art de peindre. Lorsque j’étais plus jeune, je le voyais peindre et j’imitais ses gestes, c’est ainsi j’ai appris et maitrisé. Je peignais beaucoup comme vous avez pu le constater dans certains de mes clips mais j’ai arrêté car je n’ai plus le temps. Aujourd’hui, je me consacre à la rédaction de mes textes.

#0 /home/mediagon/framework/1.5/lib/module/commentaires/model/mysql.php(304): MFW_Model_DataSources_mysql->execute(Object(mysqli_stmt)) #1 /home/mediagon/framework/1.5/lib/module/commentaires/view/index.tpl.php(37): module_commentaires_model_mysql->select(840, Array) #2 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/View.php(217): require('/home/mediagon/...') #3 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/View/Html.php(363): MFW_View->render() #4 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/View/Html.php(311): MFW_View_Html->renderInternal() #5 /home/adakar/www/magazine/view/article.tpl.php(107): MFW_View_Html->showFragment() #6 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/View.php(217): require('/home/adakar/ww...') #7 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/View/Html.php(363): MFW_View->render() #8 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/View/Html.php(273): MFW_View_Html->renderInternal() #9 /home/mediagon/framework/1.5/lib/module/layout/controller/index.controller.php(40): MFW_View_Html->setContentAttribute('id', 'page') #10 [internal function]: module_layout_controller_index->httpGet(Object(module_magazine_view_article), '/home/adakar/ww...') #11 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/Controller.php(193): ReflectionMethod->invokeArgs(Object(module_layout_controller_index), Array) #12 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/Module.php(660): MFW_Controller->run(Object(MFW_Http_Request)) #13 [internal function]: MFW_Module::handle('layout', 'module.php', Object(MFW_Http_Request)) #14 /home/mediagon/framework/1.5/MFW/Runner.php(107): ReflectionMethod->invoke(NULL, 'layout', 'module.php', Object(MFW_Http_Request)) #15 /home/adakar/www/bootstrap/index.php(37): MFW_Runner->execute(Object(MFW_Http_Request), true) #16 {main}